Logo Terra Hominis

On en parle dans les médias :

       
créateur de vignobles en copropriété

C’est quoi la dégustation ?

Publié le 12 octobre 2018 11:15

 

 

C’est quoi la dégustation ?

 

Déguster un vin peut compliqué au premier abord… On a tous déjà vu quelqu’un identifier un parfum de fleurs en humant son verre de vin tout en le faisant tourner avec de grands gestes élégants. Or, en apparence la dégustation n’est pas si compliquée qu’on ne peut le penser !

Tout d’abord la dégustation réside dans le fait de découvrir et cerner les caractéristiques d’un vin dans le but de pouvoir parvenir à l’identifier. Pour pouvoir découvrir tous les secrets d’un vin, il est primordial de le servir dans un verre adéquat, l’essentiel est donc de choisir un verre à pied pour éviter que le vin ne se réchauffe et de le tenir par le socle et non par le ballon !

Maintenant que vous avez votre verre entre les doigts, nous pouvons maintenant voir les 3 étapes fondamentales de la dégustation : l’analyse visuelle, olfactive et gustative.

 


degustation
 

L’analyse Visuelle :

La couleur d’un vin, appelée la Robe, va nous permettre de déterminer plusieurs caractéristiques sur le vin telles que :

L’âge du Vin : Pour les vins rouges, plus la couleur s’apparente à du violet plus le vin sera jeune, un vin rouge âgé aura une robe qui tendra vers le brun. Pour les vins blancs, si le vin est transparent ou de couleur claire cela signifie qu’il s’agit d’un vin jeune, un vin blanc âgé aura une robe plus orangée.

Les cépages d’un vin : La couleur d’un vin est déterminée par la couleur de la peau des raisins utilisée pour le produire, certains cépages sont « teinturiers » et vont apporter plus de couleur que d’autres.

 

L’analyse olfactive :

Il s’agit d’humer le premier nez puis tourner le verre et sentir le deuxième nez !
Pour le premier nez, il suffit de sentir le vin tel quel, si l’odeur qui s’en dégage n’est pas agréable alors il se peut que votre vin ait un défaut…

Pour aller plus loin il est donc nécessaire d’avoir le deuxième nez, il est question ici d’aérer le vin et pour se faire il suffit de faire tourner votre verre ! Puis il est maintenant question d’essayer de détecter des odeurs un peu plus précises… Est-ce que votre vin sent le fruit, les fleurs, le fumé, l’iodé, le mentholé… ?

 

L’analyse Gustative :

Voici la dernière étape qui est la plus intéressante et qui se décompose en 3 temps :

L’attaque : la première gorgée que vous allez déguster va vous permettre de distinguer 4 saveurs (l’acidité, le salé, le sucré et l’amertume).

Le milieu de bouche : Il est question de faire tourner le vin en bouche pour cette deuxième gorgée, cette étape permet d’avoir plus de recul sur le goût du vin et de déterminer les saveurs dominantes de celui-ci.

La finale : le goût du vin va-t-il se dissiper ou rester en bouche ? Si un vin dure en bouche c’est qu’il s’agit d’un vin complexe, souvent de qualité supérieure !

Tags : ,