Logo Terra Hominis

On en parle dans les médias :

       
créateur de vignobles en copropriété

C’est quoi la gueule de bois ?

Publié le 2 novembre 2018 3:44

 

C’est quoi la Gueule de Bois ?

 

Qui ne s’est jamais réveillé un dimanche matin avec la migraine, la tête lourde comme si une enclume se baladait à l’intérieur ou encore avec l’estomac qui fait des montagnes russes après une soirée (un peu) arrosée ?
Combien se sont déjà dit « c’est fini, je ne bois plus une goutte d’alcool ! » ou encore « plus jamais, plus jamais comme hier… » ? Et oui… Le gueule de bois nous l’avons déjà tous vécu au moins une fois… Mais alors, pourquoi après quelques verres seulement, les lendemains de soirée sont-ils parfois si désagréables ?

C’est ce que nous allons tenter de vous expliquer dans cet article de la Viniclopédie !

 


 

Qu’est ce que la gueule de bois ?

La « gueule de bois », qui n’est bien évidemment pas un terme médical est en réalité une intoxication alcoolique ou « vésalgie ». Les symptômes ? Vertiges, maux de têtes, nausées, idées confuses, fatigue… Ces derniers apparaissent généralement 8 à 16 heures après la consommation d’alcool, et se prononcent de façon plus intense dès que le taux d’alcoolémie retombe à 0.

Pour digérer l’alcool, le foie va être mis à rude épreuve et va éliminer jusqu’à 35mL d’alcool par heure, soit l’équivalent du premier verre de rosé que vous avez dégusté hier soir. Notre cerveau quant à lui va être impacté par ce processus d’élimination. Il aura en effet du mal à sécréter les molécules qui permettent à notre corps de retenir l’eau, d’où cette sensation permanente de déshydratation liée à cette fameuse gueule de bois ! Et raison pour laquelle il est important de bien s’hydrater pour permettre à notre métabolisme d’éliminer l’alcool que notre corps considère comme un (très bon) poison…

 

Vin et gueule de bois

Premier postulat, tous les vins ne vont pas vous donner mal à la tête ! Mais il est vrai que le vin fait partie des alcools qui peuvent provoquer les gueules de bois les moins agréables… Mais alors, pourquoi ?

Ce qui provoque ces « symptômes » dans le vin sont en réalité ses composants ! Tout d’abord, les sulfites sont souvent désignés comme coupables, mais ce ne sont pas les seuls. Les différents cépages utilisés pour confectionner un vin peuvent également jouer un rôle. Certains comme le Malbec par exemple sont des cépages contenant des tanins forts vous donneront des migraines plus prononcées qu’après avoir bu des vins confectionnés avec du Merlot ou du Cabernet… Enfin, le vin contient de l’Histamine, qui, à forte dose peut provoquer des maux de têtes et bouffées de chaleur…

 

Comment éviter cette vilaine gueule de bois ?

Premier conseil pour éviter la gueule de bois ? Ne pas boire d’alcool ! Sinon, autre conseil de taille, durant la gueule de bois, hydratez-vous, hydratez-vous et hydratez-vous !
Mangez des œufs, ils contiennent des acides aminés qui permettent d’aider votre corps à éliminer les toxines qui provoquent votre gueule de bois.
Enfin, dernier conseil, retournez vous coucher, le sommeil est la meilleure façon de vous débarrasser des restes d’une soirée arrosée…