Logo Terra Hominis

On en parle dans les médias :

       
créateur de vignobles en copropriété

C’est quoi le Beaujolais Nouveau ?

Publié le 13 novembre 2018 11:07

C’est quoi le Beaujolais Nouveau ?

 

Nous connaissons tous le Beaujolais Nouveau, ce vin jeune que l’on déguste dès sa mise en bouteilles, plus précisément le 3ème Jeudi de Novembre. Nous fêtons le Beaujolais Nouveau chaque année sans pour autant connaître ses particularités…

Commençons avec son histoire :

L’histoire du Beaujolais nouveau débute le 11 mars 1951, avec l’évolution des règlements sur la vente des vin de cette année. En effet, l’arrêté paru dans le journal officiel ce jour là précise que “les producteurs n’étaient autorisés à faire sortir de leurs chais les vins de la récolte 1951 bénéficiant de l’appellation d’origine contrôlée qu’à dater du 15 décembre 1951″.

Les vignerons du Beaujolais ne sont pas d’accords ; ils veulent vendre leur production plus tôt et demandent à l’Union viticole du Beaujolais de vendre leurs vins en tant que “primeurs”(vin mis en vente presque immédiatement après la récolte). La demande fut acceptée le 13 novembre 1951 avec une note administrative précisant les conditions « dans lesquelles certains vins à appellation contrôlée peuvent être commercialisés dès maintenant sans attendre le déblocage général du 15 décembre prochain ».

Ce vin jeune, appelé “Beaujolais Nouveau” est né !

 

La méthode de vinification particulière : la macération carbonique

On appelle “vinification par macération carbonique” une technique exploitant les phénomènes qui se déroulent spontanément dans les baies intactes de raisin non foulées, lorsque celles-ci sont placées en anaérobiose (un milieu où il n’y a pas présence d’oxygène).

Ces raisins sont le siège d’une fermentation intra-cellulaire qui entraîne des modifications complexes et importantes de leur composition. La macération carbonique intervient plus ou moins intensément dans tous les vins rouges où il y a cuvaison de grains entiers non écrasés.

La durée de la phase de macération doit être adaptée en fonction du produit que l’on souhaite élaborer et de la température de la cuve. Pour un vin “primeur”, la durée de macération est très rapide : de 3 à 6 jours.

 

A vous de déguster le Beaujolais Nouveau en ce jeudi 15 novembre ! Meilleur accompagné d’une assiette de charcuterie et de bons amis !

Tags : , ,