Logo Terra Hominis

On en parle dans les médias :

       
créateur de vignobles en copropriété

C’est quoi le climat de Bourgogne ?

Publié le 26 octobre 2018 4:44

 

C’est quoi un Climat de Bourgogne ?

 

Aujourd’hui, dans la Viniclopédie, nous allons nous intéresser aux « climats de Bourgogne ». Rassurez vous nous n’allons pas parler de la pluie et du beau temps ! Ici, le terme « climat » ne fait pas référence à la météorologie mais correspond à un terme qui est spécifique au terroir viticole de Bourgogne. Nous nous expliquons.

 


« En Bourgogne, quand on parle d’un Climat, on ne lève pas les yeux au ciel, on les baisse sur la terre » – Bernard PIVOT

 

Origine et définition du Climat

Le terme « climat » est apparu pour la première fois dans des écrits datant du XVIème siècle. Il était à cette époque synonyme de lieu-dit. Un siècle plus tard ce terme va se généraliser et avoir la signification que nous connaissons aujourd’hui qui va caractériser les lieux et les différences hiérarchiques entre les différents vins de la côte Bourguignonne.

Le « climat » est donc synonyme de « cru » et va désigner un terroir viticole qui bénéficie de conditions géologiques et climatiques spécifiques mais aussi d’un savoir-faire vigneron singulier. Une multitude d’appellations vont donc en résulter ! Comme les appellations régionales, les appellations villages, les Premiers Cru et enfin les Grands Crus.

 

Les différentes appellations Bourguignonnes

Appellation « Régionale » Bourgogne : Elles sont produites sur l’ensemble du territoire de Bourgogne. Cette appellation est généralement suivie d’un autre nom qui indique un vignoble, un cépage ou une méthode de vinification, comme par exemple « Bourgogne Côte Chalonnaise, Bourgogne Aligoté ou encore le Crémant de Bourgogne.

Appellation « Village » : Cette appellation représente 30% de la production totale de vin en Bourgogne. Cette dernière fait référence aux terroirs situés sur une ou plusieurs communes qui œuvrent pour avoir une production qualitative. Par exemple, le Nuits Saint Georges, Pommard, Gevrey Chambertin ou encore Puligny Montrachet.

Appellation « Premier Cru » : Il s’agit là d’une appellation qui monte en gamme, on dénombre au total 640 climats qui sont classés Premiers Crus, ce qui représente environ 10% de la production totale de la région Bourguignonne. Ici, l’appellation précise le nom de la commune où se situe le vignoble ainsi que le nom de la parcelle dont est issu le vin. Comme par exemple, le Clos des Maréchaudes, le Clos du Chapitre ou encore le Clos de Paradis.

Appellation « Grand Cru » : Il s’agit là de « la crème de la crème » des vins de Bourgogne, et uniquement 33 AOC ont l’honneur de posséder cette appellation. Ces Grands Crus sont produits sur des climats se situant sur 10 communes viticoles de Bourgogne de la Côte de Nuits, de la Cote de Beaune et à Chablis. On considère ces dernières comme des terres privilégiées par leur microclimats, expositions, leurs sols… Tout autant de critères liés au terroir, leur procurant une renommée mondiale.

 

Tags : , ,