Logo Terra Hominis

On en parle dans les médias :

       
créateur de vignobles en copropriété

SCI La Truffière

La Truffière vigne et truffe en Minervois

Comment tout a commencé

Damien BerlureauLors d’une dégustation verticale de la Cuvée Domus Maximus sur 10 millésimes, Frantz Venes, Ludovic Aventin et quelques privilégiés furent saisis par le point commun aromatique entre tous ces flacons exceptionnels : la truffe.
Frantz et Ludovic ayant un projet de replanter des cépages oubliés (le rivairenc, le plant droit, l’oeillade, le picpoul noir, le grand noir de la calmette, le terret noir, l’aramon, le bobal, l’aubun noir, le trepat, le brun fourca…) ils se dirent que cela pouvait être l’occasion de planter des chênes truffiers car ceux-ci poussent à l’état sauvage sur le secteur.
Etant amis avec Damien Berlureau, grand professionnel de la truffe, ils le contactèrent et celui-ci adhéra au projet après avoir réalisé des études de sols qui confirmèrent le fort potentiel pour la culture de la truffe.

Une SCI de 8 hectares de vignes et de terre

• 3 hectares de vigne en appellation d’origine protégée.
• 4 hectares de terres non travaillées depuis 15 ans seront replantées avec des cépages anciens.
Le but, complanter différents cépages ancestraux sur la même parcelle. L’intérêt qualitatif de cette démarche est d’apporter une complexité dans le vin du fait des différents cépages. L’ensemble des cépages sélectionnés étant méditerranéens, les nuances de maturité seront faibles. Cependant, il est à noter que par mimétisme, le cépage ayant le cycle végétatif le plus court attendra celui qui a le plus long.

Frantz Venes réalise ainsi son rêve, redonner vie à de vieux ceps par la création d’un véritable conservatoire de cépages méditerranéens. Frantz favorisera le labour à cheval, le travail à la main, les vendanges manuelles. En cave, il limitera au maximum l’utilisation des produits œnologiques. Afin de favoriser la diversité, il plantera des arbres fruitiers (figuiers, oliviers,…) autour des parcelles pour le plaisir des associés.

• 1 hectare de terre adaptée à la culture de la truffe sera planté (soit environ 250 arbres). Damien Berlureau supervisera la plantation, la culture et le cavage.

Frantz réalisera un nouveau rêve, avoir sa truffière (production théorique 8 ans après la plantation avec un rendement moyen non garanti de 3 kilos par hectare) et pouvoir faire
travailler de grands chefs sur l’accord avec ses vins.

Animations
• Afin de vivre pleinement la vie du domaine, chacun des associés recevra régulièrement par email l’avancée des travaux dans les vignes, sur la truffière et à la cave.
• Un repas annuel, à l’occasion de l’Assemblée Générale de la SCI, sera organisé au domaine avec dégustation du Domus Maximus et de nos truffes (à partir du moment où il y a de la production).
• Un repas annuel sera proposé entre Rouen et Paris afin de conserver les liens humains, de déguster nos vins et nos truffes et d’expliquer la vie du vignoble.
• Les vendanges seront l’occasion pour les associés de participer activement à la création du vin et à l’esprit festif qui règne.
• Le cavage des truffes (recherche au chien ou à la mouche) sera prévu et les associés seront invités à participer.

Les Truffes et Vignes intimement liées ? 
la vidéo explicative de Damien Berlureau

Notre ambassadeur
Pieter de VilliersPieter de Villiers est né dans la vigne en Afrique du Sud.
Passionné de vins il concilie dans la vigne : le plaisir, le placement financier et la convivialité. Il est l’un des fondateurs du Mas Angel et du Domaine Montgros.
Après une carrière de pilier international en équipe de France qui a marqué les esprits , il a pris en main la mêlée de l’Afrique du Sud et habite désormais au Cap. Quand il a entendu parler du projet il a instantanément répondu « je veux en être » et « dis à tout les mecs associés qu’on va se faire un voyage en Afrique du Sud, avec visite des vignes, safari et match de rugby » le ballon est dans notre camp…

La Truffière