Logo Terra Hominis
créateur de vignobles en copropriété

SCI Rêve Partagé

Rêve partagé vignes participatives

Pascal Laudinot

Pascal Laudinot à réaliser son Rêve, il a regroupé ses amis et relations et ensemble, avec les conseils de Terra Hominis, ils ont créé un vignoble en copropriété avec des parts qu’ils ont fixés à 1425 €.
Afin de ne pas prendre de risque, ils ne sont pas exploitants. Ils ont mis leurs vignes en fermage et le vigneron les paie en vin.
Ainsi, ils jouissent du bonheur de posséder leurs vignes, de boire leur vin, sans contrainte ni risque financier.

Comment tout a commencé

Pascal Laudinot au cours d’une rencontre avec Ludovic Aventin au Mas Angel (www.faugeres-masangel.fr) est séduit par le concept des domaines en copropriété et adhère complétement à la philosophie du domaine, à savoir un mode de culture avec une recherche permanente de solutions économiques et écologiques. C’est donc tout naturellement que Pascal décide de devenir associé au domaine Laur Bauzil (www.laurbauzil.fr).
Lors de la première assemblée générale du domaine Laur Bauzil, il fera la connaissance de Frantz Vènes, chargé du travail dans les vignes et de la vinification, là aussi, Pascal se retrouvera dans les valeurs véhiculées par Frantz. Après la dégustation des vins de Frantz dont le fameux Domus Maximus (élu meilleur vin du monde) du Château Massamier la Mignarde, Pascal n’a qu’une idée en tête : monter un projet de vignoble en copropriété et en faire profiter un maximum de ses amis et connaissances.

L’envie de Frantz (fervent défenseur des traditions régionales) de faire revivre des cépages anciennement cultivés dans sa région, le besoin pour Pascal à travers sa structure OVINI (www.ovini.fr) de faire découvrir des cépages rares ou oubliés aboutissent naturellement à la création d’un projet où des cépages en voie de disparition seront à l’honneur.

Des cépages uniques

Une parcelle de 3,75 ha en jachère depuis 20 ans est replantée avec des cépages anciens, et complétée par une parcelle de 1,5 ha plantée en Grenache pour un projet d’une surface totale de 5,64 ha. L’objectif : complanter différents cépages ancestraux sur la même parcelle, tels que le rivairenc, le plant droit, l’oeillade, le piquepoul noir, le grand noir de la calmette, le terret noir, l’aramon, le bobal, l’aubun noir, le trepat, et le brun fourca. Une grande première !
Frantz Venes réalise ainsi son rêve : redonner vie à de vieux ceps par la création d’un véritable conservatoire de cépages méditerranéens. Ce vignoble sera vinifié dans les caves du Château Massamier la Mignarde dans lesquelles est élaboré le Domus Maximus. Nous favorisons le labour à cheval, le travail à la main, les vendanges manuelles. En cave nous limitons au maximum l’utilisation des produits œnologiques. Afin de favoriser la diversité, nous plantons des arbres fruitiers (figuiers, oliviers, amandiers…) autour des parcelles pour notre plaisir.

 
Rêve partagé
 
Si vous souhaitez, tout comme Pascal, regrouper vos amis pour créer votre vignoble en SCI, contactez-nous…