Contactez-nous par téléphone de préférence, nous privilégions le contact humain.  

Découvrez Terra Hominis à travers les articles de notre Dossier de Presse.

Contact Relations Presse : Sara Lombardi - +33 6 73 38 42 84 ou sara@terrahominis.com

 

Recherche :

Partagez cette page sur les réseaux sociaux :

Terra Hominis

Terra Hominis

Viniclopédie : c’est quoi l’oïdium ?

Aujourd'hui dans la viniclopédie, on s'intéresse à une maladie de la vigne, l'oïdium. 

Viniclopédie : c’est quoi l’oïdium

Nous sommes en plein dans la période de traitement de la vigne, et certaines maladies opèrent plus que d'autres dans les vignes, notamment l'oïdium. 

 

La maladie qui a tendance à poser problème lors de cette période est l’oïdium. Cette maladie, due à un champignon, provoque une déformation des feuilles qui se crispent et se mettent en gouttière. C’est par un temps pluvieux et en raison de l’humidité que l’oïdium en profite pour s’attaquer aux rameaux et aux grappes. Les feuilles jaunissent et se nécrosent créant des tâches blanches, ce qui engendre des arômes réduits liés à la moisissure, à l’animal et au végétal. Par conséquent, le vin aura un goût plus amer, sec et astringent.

Certains cépages sont plus sensibles à l’oïdium que d’autres, le chardonnay notamment est le plus touché et dans le sud de la France, c’est le carignan.

Quand l’oïdium apparaît sur les grappes, il est trop tard. Pour lutter contre l’oïdium dans un vignoble conduit en viticulture respectueuse de l’environnement, il est commun d’utiliser du soufre.