Le 3 septembre, Nicolas Gonin a accueilli le Club Epicure de Lyon. Œnologue de formation, il a travaillé dans de grandes maisons et s’est lancé comme viticulteur en Isère. 

Il est aussi un ampélographe, réputé et passionné, avec une connaissance pointue des vignobles et des cépages. Cette discipline s’appuie sur la documentation, la génétique et la reconnaissance visuelle. 

Nicolas Gonin, lui s’investit dans la recherche de cépages oubliés.

La sortie a débuté par une visite des parcelles du vignoble plantées depuis 2006. Elles sont composées de deux cépages, Altesse et Verdesse. 

Ensuite, Nicolas Gonin a présenté sa méthode de gestion des vignes, certifiée Bio, qu’il a fait évoluer grâce à son expérience personnelle et les échanges avec d’autres vignerons. 

La parcelle plantée comporte environ 7000 pieds à l’hectare. Cette densité permet l’utilisation d’un mini tracteur d’un coût raisonnable pour l’entretien des parcelles.

Nicolas Gonin leur a montré les dégâts causés par la sécheresse sur certains pieds de vigne d’Altesse. Il s’agit effectivement  d’ un cépage sensible au manque d’eau dont le porte-greffe est peu résistant « au sec ». Toutefois, les grappes ont pu se développer. 

Il les traite très peu et de manière très ciblée. Il bénéficie sur la parcelle d’une ventilation naturelle qui limite les risques de maladie après d’importantes pluies. 

Les vendanges ont commencé le 5 septembre et sont faites à la main. 

Ils ont pu observer les éléments qui différencient les cépages tels que la forme de la feuille, sa pilosité, la forme des grappes, ces grains…

Sur la photo nous avons à droite l’Altesse et à gauche la Verdesse. 

La visite s’est terminée par un tour dans la cave pour découvrir les cuves.

Actualités

Restez informé de notre actualité

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets 

Vous nous quittez déjà ?

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets