Création de vignobles et vendanges pour un cru participatif

Le magazine Midi Libre consacre un article daté de 2016 sur les moments de convivialité offerts par Terra Hominis, créateur de vignobles en copropriété, comme ici les à l’occasion des vendanges.

>>> Vendanges conviviales entre associés <<<

Au Domaine Montgros, à Faugères, les associés recrutés par Terra Hominis sont venus prêter main-forte pour cueillir un raisin qui donnera un cru aux forts accents participatifs.

Midi. Le soleil tape dur sur les hauteurs de Cabrerolles, dans le Faugérois. Au loin, des silhouettes se détachent dans les rangs de vignes plantées à 400m d’altitude. Des silhouettes massives, carrées, plus habituées à vous plaquer à terre qu’à se courber pour recueillir les lourdes grappes de raisins coupées au sécateur. Dans ce domaine de plus de 6 hectares, au sol de schiste, ce sont des rugbymen qui font les vendanges  ce jeudi matin. Jeunes ou plus âgés, amateurs ou confirmés, le groupe partage en commun une passion pour l’Ovalie. Mais aussi le terrain qu’ils arpentent depuis le petit matin. (…)

Le concept a déjà séduit 138 actionnaires. Des étrangers comme des gens du cru. Parmi eux: Benoît August, Paul Boisset, Laurent Cabannes, Didier Camberabero, Dominique Gaby, ou Pieter de Villiers. Mais aussi le All Black Andrew Mehrtens. Des grands noms de l’Ovalie, amateurs de vins qui retrouvent dans ce système les valeurs de partage propres au rugby. C’est « le côté épicurien et convivial du projet » qui a charmé Éric Montagné, ancien du Racing Club Narbonne Méditerranée, associé depuis maintenant sept ans. Un jour, ses parts il les « léguera à ses enfants ». Mais pour l’instant, il savoure  le jus fraîchement pressé, pur produit du raisin vendangé il y a quelques heures.(…).

Terra Hominis, créateur de vignobles en copropriété réunit les associés autour de valeurs

Terra Hominis soutient des vignerons respectueux de l’environnement en créant des vignobles en copropriété grâce au financement participatif, à partir de 1 300 € la part. Nous avons choisi le financement participatif non réglementé afin de sélectionner des associés partageant nos valeurs : Convivialité, Partage, Plaisir, Transmission aux générations futures. Tout a commencé ici, au Parc Régional du Haut Languedoc, avec la création de notre premier vignoble Mas Angel. Depuis, nous avons réalisés 17 vignobles en copropriété en Occitanie et dans le Bordelais, regroupant plus de 2300 associés, devenus de véritables ambassadeurs. Nos projets permettent : l’installation de jeunes vignerons, la transmission de vignobles, le développement de vignobles reconnus.  Aujourd’hui nous souhaitons étendre notre projet à toutes les régions viticoles de France afin de protéger la biodiversité de nos vignobles et aider une nouvelle génération de vignerons à s’installer.

Dans le cas de Terra Hominis, structure spécialisée dans l’investissement participatif viticole, l’épargnant n’est pas sur un produit financier spéculatif et volatil, puisqu’il achète une partie du foncier dont il est copropriétaire et qui sera mis en fermage pour son exploitation.

Les avantages sont multiples : le vigneron qui cède ses vignes peut vendre son bien dans de bonnes conditions et le loueur des vignes pourra ainsi démarrer son activité viticole sans avoir à mobiliser des fonds qu’il n’a pas, pour acheter le foncier. Il peut concentrer tous ses moyens sur la production et l’élevage de son vin. Une approche humaine fondamentale, qui fait la différence avec les autres formes de financement, et qui explique le nom de la structure : Terra Hominis, pour « Terre des Hommes ». Loin de toute volonté spéculative, les investissements participatifs viticoles proposés agrègent un nombre limité d’associés, retenus en fonction de leur adhésion à la démarche de Terra Hominis, qui est d’investir dans des terroirs sélectionnés méticuleusement, pour aider des vignerons à s’installer ou à développer de nouveaux projets.

Les valeurs des copropriétaires de vigne

Acheter des pieds de vigne est un rêve que grand nombre d’amateurs de vin ont en commun, et que beaucoup pensent inaccessible.

Nous avons fait le choix de ne pas faire d’investissement participatif réglementé afin de pouvoir sélectionner nos associés et ainsi préserver l’esprit « Terra Hominis ».

Des vignobles accessibles pour un large public, grâce à un investissement demandé faible (la valeur des parts varie entre 1300 et 2500 euros). Plus qu’un investissement financier, les associés donnent du sens à un placement, modeste et sécurisé, et adhèrent personnellement au projet du vignoble. Ce qui rassemble nos associés c’est l’émotion de déguster le vin que l’on a vu naître, la partager avec ceux que l’on aime.

L’objet de la participation repose avant tout dans le soutien aux  vignerons et dans la préservation de notre terroir et de notre patrimoine culturel. Le loyer perçu en vin n’est pas et ne doit pas être l’élément fondateur de la motivation mais la conséquence.

Tisser des relations humaines entre vignerons et associés et entre associés, est pour nous essentiel pour apporter une âme à nos vignobles. Tout le monde y gagne. L’associé s’initie à la vie du vin et du domaine ; et le vigneron, en créant des liens profonds avec les associés, trouve en eux de fabuleux ambassadeurs.

Un système gagnant-gagnant pour les vignerons autant que les associés, pour en savoir plus, contactez-nous.

 

venenatis, felis sit commodo dictum Lorem

Restez informé de notre actualité

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets 

Vous nous quittez déjà ?

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets