Europe 1 – les vignobles en copropriété avec Raphaëlle Duchemin

Nous avons eu l’honneur de participer à l’émission La France Bouge de Raphaëlle Duchemin, consacrée aux conseils pour les entreprises innovantes françaises. Ludovic Aventin, fondateur de Terra Hominis a expliqué le concept de Terra Hominis, ses valeurs et sa philosophie pour ensuite évoquer le souhait de Terra Hominis de se développer partout en France.En effet, Terra Hominis, après 19 projets réalisés en Occitanie et dans le Bordelais, Terra Hominis souhaiterait installer ou développer des vignerons d’autres régions viticoles françaises et ainsi permettre une alternative durable et sûre aux vignerons en besoin de financement. 

Merci à toute l’équipe de la France bouge pour ce chaleureux accueil. 

Raphaëlle Duchemin, le 03/01/2020 à 13H30 sur Europe 1

Pour revoir l’émission, cliquez ici.

Terra Hominis, créateur de vignobles en copropriété, réunit plus de 2400 associés autour de valeurs communes en aidant des vignerons à se développer.

Le financement participatif viticole pour créer des vignobles

L’investissement participatif viticole ou winefunding est un mode de financement alternatif permettant aux vignerons de créer ou développer un domaine viticole via le système de crowdfunding – financement par la foule. Un partenariat donnant-donnant :

  • Le vigneron se dégage de la pression foncière que constitue l’achat de vignes
  • Les actionnaires reçoivent une contrepartie en bouteilles de vin

Une approche humaine fondamentale, qui fait la différence avec les formes de financement proposés par les organismes bancaires ou de crédits.

Terra Hominis est une structure spécialisée dans le financement participatif de domaines viticoles afin de faciliter l’installation de vignerons, le développement et la transmission de vignobles

Terra Hominis soutient des vignerons respectueux de l’environnement en créant des vignobles en copropriété grâce au financement participatif, à partir de 1 300 € la part. Nous avons choisi le financement participatif non réglementé afin de sélectionner des associés partageant nos valeurs : Convivialité, Partage, Plaisir, Transmission aux générations futures. Tout a commencé ici, au Parc Régional du Haut Languedoc, avec la création de notre premier vignoble Mas Angel. Depuis, nous avons réalisés 17 vignobles en copropriété en Occitanie et dans le Bordelais, regroupant plus de 2300 associés, devenus de véritables ambassadeurs. Nos projets permettent : l’installation de jeunes vignerons, la transmission de vignobles, le développement de vignobles reconnus.  Aujourd’hui nous souhaitons étendre notre projet à toutes les régions viticoles de France afin de protéger la biodiversité de nos vignobles et aider une nouvelle génération de vignerons à s’installer.

Dans le cas de Terra Hominis, structure spécialisée dans l’investissement participatif viticole, l’épargnant n’est pas sur un produit financier spéculatif et volatil, puisqu’il achète une partie du foncier dont il est copropriétaire et qui sera mis en fermage pour son exploitation.

Les avantages sont multiples : le vigneron qui cède ses vignes peut vendre son bien dans de bonnes conditions et le loueur des vignes pourra ainsi démarrer son activité viticole sans avoir à mobiliser des fonds qu’il n’a pas, pour acheter le foncier. Il peut concentrer tous ses moyens sur la production et l’élevage de son vin. Une approche humaine fondamentale, qui fait la différence avec les autres formes de financement, et qui explique le nom de la structure : Terra Hominis, pour « Terre des Hommes ». Loin de toute volonté spéculative, les investissements participatifs viticoles proposés agrègent un nombre limité d’associés, retenus en fonction de leur adhésion à la démarche de Terra Hominis, qui est d’investir dans des terroirs sélectionnés méticuleusement, pour aider des vignerons à s’installer ou à développer de nouveaux projets.

Un peu d’argent, beaucoup d’affect. C’est en résumé la formule inventée par Ludovic Aventin avec Terra Hominis et son système d’investissement participatif du vin. En acquérant une ou plusieurs parts du capital d’un groupement foncier propriétaire de vignes, on devient par procuration néo-vigneron, tout en aidant des viticulteurs à produire du vin de grande qualité. « Nous avons des associés, pas des actionnaires. On cherche à donner du sens à l’argent investi. Et nous avons déjà été amenés à refuser certains investisseurs qui étaient pourtant prêts à mettre beaucoup d’argent. Nous voulons préserver le côté humain et connaître chaque associé », insiste Ludovic Aventin.

Ce système de financement collectif, il en a eu l’idée avec des amis à Rouen, qui souhaitaient acheter en commun un domaine lorsqu’il était encore caviste en Normandie. Sa passion pour le rugby l’a un peu plus poussé vers cette voie en mettant en avant les valeurs du jeu collectif et l’esprit d’équipe. D’ailleurs sur les premiers projets, ce sont essentiellement des passionnés de ballon ovale et de bons crus qui ont investi.

« Nos associés sont informés de la vie du vignoble, ils viennent participer aux vendanges, à l’assemblage et peuvent avoir des micro-cuvées à leur nom », explique le fondateur de Terra Hominis Ludovic Aventin, fier de partager avec eux ces valeurs fondatrices de convivialité, d’amitié, de respect de la terre et du travail bien fait. «Le prix le plus bas d’une part, qui peut varier selon les domaines, s’établit à 1300€. Et les loyers sont versés en nature, c’est à dire en bouteilles ! Les associés peuvent revendre leur part, mais ça reste exceptionnel. 

Nous sommes plutôt dans une logique de transmission. Nous leur conseillons d’ailleurs de prendre autant de parts qu’ils ont d’enfants, pour leur transmettre. Et nous avons déjà les enfants de certains associés qui viennent faire partie de l’aventure ! », s’enthousiasme-t-il. Début 2020, les différents domaines acquis via l’investissement participatif viticole de Terra Hominis regroupaient plus de 2400 associés.

efficitur. eleifend odio nunc facilisis Aliquam ipsum consectetur libero.

Restez informé de notre actualité

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets 

Vous nous quittez déjà ?

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets