Avez-vous déjà pensé à offrir une part de vignoble ?

Ludovic Aventin, accompagné de Dominique Granier, président de la SAFER Occitanie étaient les invités de l’émission Les Héros de la Vigne sur France Bleu Hérault

Terra Hominis, spécialiste du financement participatif viticole et la SAFER travaillent main dans la main pour permettre l’installation, la reprise ou le développement de vignerons talentueux qui ne peuvent s’installer seuls.

Terra Hominis propose son système de financement participatif viticole comme solution aux problèmes de financement que rencontrent les vignerons. La SAFER travaille au renouvellement des générations qui inquiète en Occitanie, car 1/3 des vignerons ont plus de 55 ans. Les deux structures sont donc concernées par ces problématiques de transmission et travaillent ensemble à l’installation de nouveaux talents sur ces beaux terroirs.

Dans le cas de Terra Hominis, structure spécialisée dans l’investissement participatif viticole, l’épargnant n’est pas sur un produit financier spéculatif et volatil, puisqu’il achète une partie du foncier dont il est copropriétaire et qui sera mis en fermage pour son exploitation.

Les avantages sont multiples : le vigneron qui cède ses vignes peut vendre son bien dans de bonnes conditions et le loueur des vignes pourra ainsi démarrer son activité viticole sans avoir à mobiliser des fonds qu’il n’a pas, pour acheter le foncier. Il peut concentrer tous ses moyens sur la production et l’élevage de son vin. Une approche humaine fondamentale, qui fait la différence avec les autres formes de financement, et qui explique le nom de la structure : Terra Hominis, pour « Terre des Hommes ». Loin de toute volonté spéculative, les investissements participatifs viticoles proposés agrègent un nombre limité d’associés, retenus en fonction de leur adhésion à la démarche de Terra Hominis, qui est d’investir dans des terroirs sélectionnés méticuleusement, pour aider des vignerons à s’installer ou à développer de nouveaux projets.

Krystel Brot, du Clos Rouge intervient également dans l’émission. Elle souligne l’intérêt du système de Terra Hominis dans le développement de son vignoble, qui était, avant le projet, trop petit pour en vivre. Grâce aux hectares acquis avec Terra Hominis et au soutien des associés, le Clos Rouge peut actuellement se développer et permettre à Krystel et son mari Joël de vivre de leur passion commune. 

Cliquez ici pour écouter l’émission.

Extrait

« C’est une aventure humaine dans la filière vin : des relations entre associés et vigneron, un rapport à la terre, des travaux en cave ». 

« Le renouveau de l’Occitanie passera peut être par le financement participatif. La Safer et Terra Hominis avancent aujourd’hui main dans la main. »

Restez informé de notre actualité

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets 

Vous nous quittez déjà ?

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets