Avez-vous déjà pensé à offrir une part de vignoble ?

Interview de Ludovic Aventin, Lauréat du Grand Prix National “Innovation et Territoire” dans La Croix. Terra Hominis, spécialiste du financement participatif dans les vignobles, a décidé de devenir société à mission et d’intégrer sa raison d’être dans ses statuts.

Plus de 260 entrepreneurs touchant à tous les secteurs de l’innovation et provenant de la quasi-totalité des régions de France ont candidaté entre mars et juillet 2018, attestant que l’innovation n’est pas l’apanage des grandes villes et que les campagnes sont vivantes.

Terra Hominis soutient des vignerons respectueux de l’environnement en créant des vignobles en copropriété grâce au financement participatif viticole, à partir de 1 300 € la part. 

Nous avons choisi le financement participatif non réglementé afin de sélectionner des associés partageant nos valeurs : Convivialité, Partage, Plaisir, Transmission aux générations futures. 

Tout a commencé dans le Parc Régional du Haut Languedoc, avec la création du premier vignoble Mas Angel. Depuis, nous avons réalisé 17 vignobles en copropriété en Occitanie et dans le Bordelais, regroupant plus de 1700 associés, devenus de véritables ambassadeurs. 

La proximité avec le vigneron, son loyer versé en bouteilles de vin et la communication régulière sont les raisons qui poussent nos associés à investir dans un vignoble via Terra Hominis.

Ce système original de financement participatif viticole, permet à des vignerons de se développer sans avoir recours à des crédits bancaires. Les vignerons sont liés à leurs associés copropriétaires et leur reversent un loyer annuel en bouteilles de vin.

Le concours Innover à la Campagne a récompensé cette initiative de création de vignobles avec le Grand Prix Innovation et Territoire remis à Terra Hominis pour son système de financement participatif viticole.

Lire l’article complet ici

Morceaux choisis :

« Nous aurions pu aller vers Bordeaux ou la Bourgogne. Mais le vignoble languedocien est en ébullition. Il y a, ici plus qu’ailleurs, des choses à faire » (…)

« Il s’agit d’abord d’un investissement plaisir qui permet de soutenir un vigneron et donc notre patrimoine culturel » (…)

“En moins de six ans, Terra Hominis a rassemblé plus de 1 600 associés et contribué au financement de 90 hectares en Languedoc-Roussillon.“

« Avant de s’installer à Boujan-sur-Libron, village de 3 500 habitants dans l’Hérault, Ludovic Aventin vivait en Normandie. Son coup de cœur pour les vignes du Languedoc l’a poussé à fonder son entreprise, Terra Hominis, entre Saint-Chinian et Faugères. »

Ysis Percq , le 26/11/2018 à 11h22 sur le site LaCroix

Restez informé de notre actualité

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets 

Vous nous quittez déjà ?

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets