La Tribune Occitanie : Terra Hominis aide les terroirs français

Article dans la Tribune Occitanie qui met en lumière le système de financement participatif de Terra Hominis par rapport à la crise du covid.

La petite entreprise Héraultaise Terra Hominis propose, via du financement participatif viticole, d’aider des vignerons à s’installer ou à développer leur vignoble. Bien implantée sur le Languedoc-Roussillon, elle privilégie désormais son déploiement sur d’autres terroirs en France plutôt qu’à l’international comme elle l’avait envisagé. Crise Covid oblige…

>>> Article ici <<<

Extraits choisis :

« Les vignerons français vont avoir besoin de nous » 

« Avec la crise sanitaire du Covid-19, l’entreprise a dû ralentir ses projets de développement à l’international. Ludovic Aventin, qui avait en effet prévu d’ouvrir des antennes à Barcelone et à Londres (pour conquérir notamment le marché des Français vivant en Angleterre), a préféré réviser ses ambitions. »

Ludovic Aventin témoigne : « Nous avons mis ce projet de côté car la période n’est pas propice et les vignerons français ont et vont avoir besoin de nous, souligne-t-il. Il va probablement y avoir plus de vignerons à soutenir… Il faut savoir qu’aujourd’hui, les deux tiers des vignerons ont plus de 55 ans, et ne souhaitent pas céder leur vignoble à de grosses structures viticoles, on est en train de perdre ce qui fait la diversité des terroirs. Or ceux-là vont baisser les bras plus facilement en cas de problème… Avec le Covid, les vignerons ont perdu leurs circuits de distribution : on a demandé à la communauté de nos associés de se mobiliser en leur achetant du vin et ça a marché. » 

La communauté Terra Hominis partage la même philosophie, d’entraide et de solidarité. Nous partageons en effet les même valeurs.

Découvrez les valeurs qui réunissent nos associés :

L’humain

Acheter des pieds de vigne est un rêve que grand nombre d’amateurs de vin ont en commun, et que beaucoup pensent inaccessible.

Nous avons fait le choix de ne pas faire d’investissement participatif réglementé afin de pouvoir sélectionner nos associés et ainsi préserver l’esprit « Terra Hominis ».

Nous bâtissons des vignobles où l’humain est essentiel.

Des vignobles accessibles pour un large public, grâce à un investissement demandé faible (la valeur des parts varie entre 1300 et 2500 euros).

Plus qu’un investissement financier, les associés donnent du sens à un placement, modeste et sécurisé, et adhèrent personnellement au projet du vignoble.

La Transmission

Le modèle fonctionne car il repose sur des valeurs de transmission à de multiples niveaux : 

– Transmission du viticulteur à qui sont rachetées les vignes d’abord.

– Transmission en direction du nouveau vigneron, qui s’installera sans avoir la charge du foncier ensuite. 

– Transmission à l’égard de l’associé, au milieu de cette chaîne dont il est la pierre angulaire, et qui lui permet d’avoir un petit bout de terroir.

Le plaisir

c’est vivre pleinement la vie du domaine en venant sur place, en ayant la possibilité de participer aux travaux de la vigne, et en dégustant les vins en barriques. Cela fait partie des plaisirs offerts aux associés.

La Sérénité

Notre proposition pour investir dans le vin repose sur un montage juridique simple, validé par des experts professionnels, qui protège l’investissement.

Pour chacun de nos vignobles, nous créons une SCI ou un GFV qui donne un bail à un vigneron qui prend en charge la responsabilité financière et juridique de l’exploitation.

Il n’y a donc plus jamais d’argent à remettre, et si le vigneron vient à rencontrer des soucis financiers, nous ne pouvons pas perdre nos vignes car celles-ci sont dissociées de l’exploitation. En échange du bail, le vigneron s’engage à nous donner un loyer. Celui-ci sera toujours payé en bouteilles afin que les intérêts des uns et des autres soient accordés et tendent vers un but commun : produire les meilleurs vins possibles.

La responsabilité sociale et environnementale

Notre raison d’être est de préserver la force de nos vignobles, la diversité de nos vignerons. Notre but est de permettre à la nouvelle génération de vignerons, qui travaille dans le respect de l’environnement et qui n’a pas les moyens financiers pour l’acquisition de foncier ou le paiement de fermage en numéraire, de s’installer ou de se développer ».

Cultiver la vigne, c’est investir dans un terroir et en respecter la terre. Nous sélectionnons des vignerons qui cultivent les vignes dans le respect de l’environnement

Chaque domaine que nous créons permet de renforcer notre soutien à l’association Hevae, qui s’occupe des enfants malades en milieu hospitalier.

elit. dolor massa Praesent sed velit, luctus

Restez informé de notre actualité

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets 

Vous nous quittez déjà ?

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets