Marion Reculet nous parle du Château le Camplat

Famille-Reculet-chateau-le-camplat-min[1]

Marion Reculet, vigneronne du Château Le Camplat en AOP Côte de Blaye a rejoint Jean-Louis Reculet, son père, en 2014 au sein du domaine qu’il a créé en 1979.

Marion, voulant respecter le travail de son père mais désireuse de préserver l’environnement, fait appel à Terra Hominis en 2019 afin d’accompagner la conversion en agriculture biologique du vignoble.

Le projet de vignoble en copropriété comprend 3.80 hectares de vignes financés par 115 associés.

Ses associés l’aident au quotidien, que ce soit de manière consultative ou bien pour l’achat du matériel nécessaire à sa conversion. Ils partagent avec fierté les bouteilles du domaine avec leur entourage. Ce qui apporte un vrai réseau d’ambassadeurs, mais aussi de nouveaux débouchés commerciaux car une partie d’entre eux sont cavistes ou restaurateurs… Tous les ans, elle organise des assemblées générales avec ces amoureux du vin, qu’elle considère souvent comme des membres de sa famille.  En achetant une part du Château Le Camplat, ils achètent une petite part de rêve également.

« Je dis souvent que je n’ai pas des associés, mais des nouveaux tontons, des nouvelles cousines. »

Marion Reculet

Marion leur envoie régulièrement des nouvelles et des photos des vignes, à tel point qu’elle réfléchit à créer un groupe WhatsApp « Les Vignes Le Camplat » afin de faciliter la communication avec ses associés.

Restez informé de notre actualité

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets 

Vous nous quittez déjà ?

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets