Retour sur la dernière réunion du Club Epicure Lyon

Lors de la réunion du Club Epicure, du 15 Mai dernier, nos épicuriens Lyonnais se sont rendus à la Basilique de Fourvière pour un pique-nique, une dégustation et une visite de la Basilique de Fourvière.

Ils ont pique-niqué dans les jardins autour de l’hôtel de Fourvière et Anaïs sommelière, aidée par Frédérique Chaze et Dominique Delouis, a fait une sélection de 4 vins en lien avec le thème de la journée.

Etiquette-Epicure-Lyon
    • St Aubin (Domaine Patrick Miolane – 9 hectares situés au coeur de la Côte-de-Beaune-Chardonnay – 2020 – 13,5%), vin blanc présenté par Anaïs, avec une introduction sur la vie de St Aubin (Évêque d’Angers – 470-550) et l’histoire de la ville qui porte son nom en Bourgogne.
    • St Joseph « Les Jouvencelles » (Domaine Pierre Finon – 07340 – Charnas – Cépage Syrah – 2020 – 14%), vin rouge choisi en rapport avec l’église basse (crypte) de la Basilique de Fourvière dédiée à St-Joseph. Il est à noter que c’était un choix d’étiquette fait le 7 avril, lors d’une précédente soirée Epicure par Henri Meimoun, André Bonnefoy et Jean-Paul Bravard.
    • Saint Honorat de l’Abbaye de Lérins (vignoble séculaire de 8,5 hectares où se mêlent savoir-faire ancestral et micro-terroirs d’exception – Syrah – 2016 – 13 ), vin rouge produit en totalité (sans herbicide, travail du sol effectué mécaniquement, maintien de l’enherbement naturel, raisins vendangés à la main), par les moines des îles de Lérins installés sur l’île Saint Honorat depuis 16 siècles dans la baie de Cannes, où ils mènent une vie communautaire centrée autour de la religion, mais également du travail de la vigne.
    • ICTUS (Iêsous Christos Theou Uios Sôtêr – Jésus-Christ Fils de Dieu Sauveur, acronyme qui signifie « poisson » en grec, utilisé par les premiers chrétiens pour rester discrets), issu des muscats petits grains du pays de Frontignan (14%), cuvée annuelle, sélectionnée et réservée par et pour l’Abbaye Notre-Dame des Neiges. C’est dans ce monastère que Charles de Foucault a pris l’habit le 26 janvier 1890 ; il a été canonisé à Rome le jour de notre sortie. Ce vin blanc moelleux, fruit de l’agriculture biologique, qui peut être servi en vin de messe pour les célébrations liturgiques, en apéritif ou en accompagnement de charcuteries, de fromages et de desserts.

Les épicuriens ont pris ensuite un café à l’hôtel Fourvière, un ancien couvent de la Visitation ayant trouvé une nouvelle vocation.

Ils ont enchainé par une balade des ruines Romaines (thermes Romaines rue des Farges, tombes dans la montée de Choulans, aqueducs dans le Fort St-Irénée, fontaine de l’époque Claudienne place de Trion). Malheureusement, faute de temps, ils ont fait l’impasse sur le théâtre Romain.

Ils ont fini par faire une visite insolite de la Basilique de Fourvière avec le ravissement de la vue sur Lyon depuis les toits.

Une agréable journée ensoleillée mais venteuse pour nos Épicuriens Lyonnais.

Une autre visite de la Basilique de Fourvière pourra être organisée pour ceux qui n’ont pas pu participer le 15 mai.

Restez informé de notre actualité

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets 

Vous nous quittez déjà ?

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets