Avez-vous déjà pensé à offrir une part de vignoble ?

Le terme de cépage est très répandu dans l’univers du vin, jusque-là, rien d’anormal puisqu’il y est lié… Mais savez-vous exactement ce qu’il signifie ?
Le mot « cépage », tiré de « cep », définit une variété de plant de vigne que l’on cultive soit pour être mangé, les raisins de table, soit pour être transformé en vin, les raisins de cuve.

Il existe environ 6000 cépages dans le monde entier, dont 2000 en France. Seulement 200 y sont cultivés. Les cépages concernés par la vinification, sont de l’espèce Vitis vinifera, cultivée en Europe et en Asie.
Certains cépages sont propres à des régions viticoles françaises et font partie de leur patrimoine, comme le Riesling en Alsace ou le Chenin dans les pays de la Loire. D’autres se retrouvent dans plusieurs régions, comme le chardonnay, présent en Bourgogne, Languedoc ou encore Champagne.

Les cépages destinés au vin (raisin de cuve) sont en général des raisins à chair non colorée dont la couleur de peau varie : Chardonnay, Roussanne, Marsanne, Sauvignon pour les raisins blancs et Syrah, Grenache, Merlot et Pinot pour les noirs.

Grâce à l’ampélographie, étude descriptive de la vigne, 6 000 à 7 000 cépages ont pu être identifiés dans le monde et, en France, 326 cépages sont inscrits au Catalogue Officiel National.

A savoir : Il existe d’autres variétés de vignes à l’international. Vitis labrusca, Vitis rupestris en Amérique du Nord et Canada et Vitis coignetiae en Chine, Corée et Japon.


Retrouvez ici, une carte des cépages en France (Source : FranceAgriMer).

Restez informé de notre actualité

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets 

Vous nous quittez déjà ?

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets