Domaine l'Hermas

AOP Terrasses du Larzac | En conversion bio

Matthieu et Alexandra Torquebiau

Lieu dit Mas de Ratte
34150 GIGNAC

Prix / part : 2 200 €

COMPLET

Code promo : terra hominis pour bénéficier de la remise

Le projet en copropriété avec le Domaine l'Hermas

« Pour nous, le concept de séparer la propriété de la terre est innovant. Le gel en avril 2021 et les dernières années avec quatre millésimes compliqués du fait notamment du changement climatique, ont mis en exergue la difficulté d’être vigneron. Il faut faire face à l’adversité et le côté soutien qu’apportent les associés, avec des personnes concernées, est important », explique Matthieu Torquebiau. 

En se séparant de la propriété foncière de la première parcelle qu’ils ont plantée, Matthieu et Alexandra Torquebiau démontrent que le poids de l’héritage ne pèse plus sur leurs épaules. Ce poids qui si souvent aliène les vignerons de façon irrationnelle.

Le but de Matthieu et Alexandra est de recentrer les débouchés, très axés sur la restauration, pour développer une clientèle particulière privilégiée et accompagner la quête de l’excellence du Domaine L’Hermas. 

De plus, engagés dans la préservation de l’environnement, les vignes sont en conversion bio et les vins seront labellisés pour la récolte de 2022. 

C’est aussi conforter un projet de vie en permettant leur installation dans la maison principale de l’ancien domaine et financer les travaux nécessaires pour préserver l’homogénéité du domaine.

Le domaine l'Hermas

Situé dans la partie méridionale de l’appellation, le Domaine l’Hermas fait partie des valeurs sûres de l’AOP Terrasses du Larzac, et fut même parmi les premiers à entrer dans le giron de l’appellation.

Matthieu Torquebiau a passé son enfance en vacances dans le vieux Mas familial que son grand père a acquis dans les années 30. Un fermier exploitait alors les vignes. Matthieu n’a pas souhaité récupérer ces vignes et s’est mis en quête d’un terroir précis. Après des sondages géologiques, il a acheté une parcelle de garrigue de 4.86 ha à la Mairie. Une parcelle exposée plein nord, à 250 mètres d’altitude surplombant la vallée de l’Hérault. Une véritable terre en friche, un ‘hermas’ dit-on en occitan, qui va donner son nom au domaine créé ex-nihilo. Un travail titanesque pour créer un chemin d’accès au milieu de la garrigue, défricher, épierrer, déssoucher, puis y planter patiemment de la vigne. Une vigne isolée, avec une biodiversité forte, naturelle et des sols vierges. Après 8 ans d’attente, la première cuvée L’Hermas sort en 2009 et connaît un beau succès, elle fait même la couverture de la Revue du vin de France. Après le rouge, Matthieu Torquebiau s’est lancé dans le blanc et plus récemment le rosé. 

D’autres parcelles ont été acquises et aujourd’hui le domaine compte une dizaine d’hectares de vignes, toutes – fait unique – plantées par Matthieu Torquebiau. De Bras*** à Laguiole en passant par L’Arpège*** ou la Coupole, véritable institution à Paris, les vins du domaine sont présents dans les caves des plus belles tables hexagonales.

Actualités de Terra Hominis

Restez informé de notre actualité

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets 

Vous nous quittez déjà ?

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets