Domaine Plantavin

AOP Cahors | En conversion bio

Rémi Braem

remi@plantavin.com

06 86 10 67 20

46700 DURAVEL

plantavin.com

Prix / part : 1 590€

COMPLET

Le Domaine étant une installation, Rémi n’a pas encore élaboré de cuvée. 

Le projet de financement participatif avec Terra Hominis

Rémi Braem, 39 ans, s’est reconverti dans la vigne et le vin après sa rencontre avec son beau pére, lui même vigneron, qui lui a transmis sa passion. Il éprouve un besoin de “retour” à la terre et veut quitter la ville pour s’installer à la campagne.

Après un BTSA Viticulture Oenologie spécialisé en Agriculture Biologique et sept ans d’expérience dans un grand domaine en Bourgogne (labellisé AB), Rémi décide de franchir le pas. En faisant des recherches, il tombe amoureux de la région de Cahors.

Arrivé dans le Lot en 2018 avec sa femme et ses trois enfants, Rémi est convaincu d’y trouver le potentiel pour réaliser des vins de terroir et créer son propre domaine.

En plein coeur du vignoble, la maison familiale a été volontairement située et équipée pour poser les premières pierres du projet dont Rémi a toujours rêvé. L’agriculture biologique et la biodynamie sont pour lui une évidence, dans un esprit de respect de l’environnement mais aussi d’élaboration d’un nectar sain et préservé pour ses futurs associés. Son objectif est de proposer des vins de qualité, tout en respectant la nature et le fruit de son travail avec un minimum d’intrants.

Le projet réalisé avec Rémi va lui permettre de pouvoir s’installer sur le terroir de Cahors, un terroir qu’il affectionne particulièrement. L’investissement participatif lui évite la pression financière d’un crédit tout en lui apportant le soutien moral, commercial et humain de ses futurs associés et de l’équipe Terra Hominis.

Le domaine Plantavin, à Cahors

Situé dans le vignoble de Cahors, le domaine Plantavin (qui, pour l’anecdote était le nom de jeune fille de la grand-mére de Rémi) est implanté sur le plateau du Quercy blanc à 300 mètres d’altitude. Le sol est composé d’argile et de graves calcaires issues d’un terroir sidérolithique (formation d’argiles dérivant d’anciens sols).

Les vignes seront directement converties en Bio pour être certifiées dans trois ans. Rémi compte raisonner les rendements et utiliser au maximum la prophylaxie (mesures de prévention des maladies) afin de limiter les traitements. La biodynamie sera également pratiquée avec comme objectif la certification Demeter dès que possible.

Les vendanges seront manuelles pour préserver au maximum les raisins jusqu’à la cave et pour poursuivre la tradition et le partage de ce moment tant attendu. En cave, Rémi ne travaille qu’en levures indigènes, pour permettre la meilleure expression du terroir possible.

domaine-plantavin-cahors

Actualités Domaine Plantavin

Restez informé de notre actualité

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets 

Vous nous quittez déjà ?

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets