Le Clos Rouge, un domaine en bio qui exploite la richesse de son terroir

Le Clos Rouge, vignoble développé avec Terra Hominis et son sytème de financement participatif dans le vin, est à l’honneur dans le Magazine Le Point au sujet du Salon Millésime Bio.

Découvrez l’article ici

Cet article du Point évoque la digitalisation du salon « Millésime Bio », salon incontournable du sud de la France pour faire en sorte que le salon ait toujours lieu malgré la situation sanitaire.

Salon international qui réunit les vignerons qui cultivent leurs vignes en bio ou sont en conversion bio. Les exploitations en bio recouvrent 15% du territoire français à ce jour et le sud est recense le plus grand nombre d’exploitations en bio en France. Carole Delga, présidente de la région Occitanie, présente sa région en tant que « le premier terroir bio de France et le premier vignoble au monde pour les vins d’appellation ».

Dans l’appellation Terrasses du Larzac, 70% des vignes sont cultivées en agriculture biologique. Comme Krystel et Joël nos deux vignerons de St Jean de la Blaquière qui cultivent leurs vignes en bio depuis 2018.

Le Clos Rouge est situé dans l’appellation « Terrasses du Larzac » sur la commune de Saint-Jean-de-la-Blaquière. De 2 hectares en 2013, le domaine s’étend depuis fin 2017 sur 8 hectares par l’ajout de nouvelles parcelles de Cinsault, Carignan, Grenache et Syrah.

Le travail dans la vigne se fait sans intrants phytosanitaires issus de l’industrie, avec un désherbage mécanique et manuel. L’utilisation de purins et de décoctions (ortie, prêle, fougère et consoude) étant associée systématiquement aux pulvérisations de soufre et de cuivre.

Les démarches pour la certification AB, entreprises en 2015, permettront de voir apparaître le logo pour le millésime 2018 ! Le raisin est égrappé/non foulé. L’encuvage est fait manuellement. En cuve remontages et pigeages sont raisonnés en fonction de la dégustation pour éviter les sur-extractions.

L’utilisation  d’un pressoir vertical hydraulique permet de maîtriser au maximum les extractions. L’objectif est de produire des vins souples, sur la finesse et la fraîcheur à l’image de ce terroir particulier caractérisé par la proximité des causses du Larzac.

Grâce au projet en copropriété créé avec Terra Hominis, Krystel et Joël ont entamé en 2020 la construction de leur cave, proche de leurs vignes. 

ante. neque. tristique risus mi, odio dictum porta.

Restez informé de notre actualité

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets 

Vous nous quittez déjà ?

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets