Création et développement de vignobles en copropriété

Terra Hominis est créateur de vignobles en copropriété et permet l’installation, le développement et la reprise de vignobles respectueux de l’environnement. Grâce à leur investissement plaisir nos associés se retrouvent dans une philosophie commune de respect de l’environnement, de partage, de convivialité et de transmission de terres saines aux générations futures.

Terra Hominis est créateur de vignobles en copropriété et participe ainsi au développement de l’économie collaborative et solidaire en milieu rural.

Cette activité innovante part de plusieurs constats :

– Une génération importante de jeunes vignerons sont formés,

– Les deux tiers des vignerons ont plus de 55 ans, et ne souhaitent pas céder leur vignoble a de grosses structures viticoles,

– Les jeunes qui souhaitent s’installer en viticulture ne sont pas soutenus par les banques,

-Et enfin, la période est morose, les français disposent d’épargne et cherchent à lui donner du sens. Terra Hominis a donc été créée pour faire le lien entre la Terre et les Hommes. Et ainsi permettre la préservation de nos terroirs et du savoir-faire viticole. Nous avons déjà racheté seize domaines représentant 90 hectares de vignes, détenus par plus de 2500 associés.

Intégrer des associés dans ce modèle d’affaire permet de participer à l’économie réelle d’un territoire, de ramener les familles dans les villages mais également de soutenir un terroir dans lequel on croit, avec un potentiel qualitatif tout en tissant des relations humaines fortes.

La mise en relation entre le vigneron et les associés est faite via l’investissement participatif ou « crowdfunding » qui permet, à la fois, de donner vie à de nouveaux domaines, d’implanter de nouveaux vignerons, mais aussi pour des vignerons installés, de financer leur exploitation en donnant l’opportunité à des amateurs de les accompagner pour un investissement « plaisir », entre 1300 et 2500 euros (la part).

Un investissement plaisir

En effet, Terra Hominis, créateur de vignobles, met en relation des amateurs de vie, des amateurs de vin, avec des vignerons. Les associés ne sont pas des actionnaires anonymes mais des personnes qui cherchent à avoir du plaisir, à rencontrer d’autres personnes, à partager des moments symboliques et à donner du sens à leur argent en aidant des vignerons.

Les personnes qui sont associées sur les vignobles de Terra Hominis reçoivent une rétribution en vin car cet investissement ne doit pas être fait pour la rentabilité mais pour le soutien de valeurs communes de partage, d’entraide, de plaisir et de transmission dans le respect de la terre et des terroirs.

Le but des actionnaires n’est pas de faire fortune. D’ailleurs, on parle d’associés plutôt que d’actionnaires anonymes ; nous tissons vraiment ensemble des relations humaines fortes, notamment par le biais de nos différents clubs (club de rugby et de dégustation). Ce système de financement participatif permet de sélectionner nos associés, pour qu’ils partagent vraiment nos valeurs. Le domaine qu’ils possèdent en copropriété est mis en fermage auprès d’un jeune vigneron qui n’aurait pas eu les moyens d‘acheter ses vignes pour exprimer tout son talent. Nous permettons donc à la fois à de jeunes vignerons de s’installer et à des passionnés de vin d’avoir un bout de vigne et des bouteilles pour ancrer leur passion. 

L’objet de la participation repose avant tout dans le soutien aux vignerons et dans la préservation de notre terroir et de notre patrimoine culturel. Le loyer perçu en vin n’est pas et ne doit pas être l’élément fondateur de la motivation mais la conséquence.

Les convictions de Terra Hominis

Acheter des pieds de vigne est un rêve que grand nombre d’amateurs de vin ont en commun, et que beaucoup pensent inaccessible.

Nous avons fait le choix de ne pas faire d’investissement participatif réglementé afin de pouvoir sélectionner nos associés et ainsi préserver l’esprit « Terra Hominis ».

« Tout passionné rêve d’avoir son pied de vigne pour vivre et partager sa passion, ce que Terra Hominis permet. »

Eric Fernandez, associé au Domaine Virgile Joly (34) et au Domaine Lacroix-Vanel (34)

Des vignobles accessibles pour un large public, grâce à un investissement demandé faible (la valeur des parts varie entre 1300 et 2500 euros). Plus qu’un investissement financier, les associés donnent du sens à un placement, modeste et sécurisé, et adhèrent personnellement au projet du vignoble. Ce qui rassemble nos associés c’est l’émotion de déguster le vin que l’on a vu naître, la partager avec ceux que l’on aime.

L’objet de la participation repose avant tout dans le soutien aux  vignerons et dans la préservation de notre terroir et de notre patrimoine culturel. Le loyer perçu en vin n’est pas et ne doit pas être l’élément fondateur de la motivation mais la conséquence.

Tisser des relations humaines entre vignerons et associés et entre associés, est pour nous essentiel pour apporter une âme à nos vignobles. Tout le monde y gagne. L’associé s’initie à la vie du vin et du domaine ; et le vigneron, en créant des liens profonds avec les associés, trouve en eux de fabuleux ambassadeurs.

En savoir plus sur nos convictions.

La transmission du patrimoine viticole

Notre modèle de création de vignobles fonctionne car il repose sur des valeurs de transmission à de multiples niveaux : 

– Transmission du viticulteur à qui sont rachetées les vignes d’abord.

– Transmission en direction du nouveau vigneron, qui s’installera sans avoir la charge du foncier ensuite. 

– Transmission à l’égard de l’associé, au milieu de cette chaîne dont il est la pierre angulaire, et qui lui permet d’avoir un petit bout de terroir.

C’est le moyen, à la fois, de donner vie à de nouveaux domaines, d’implanter de nouveaux vignerons, mais aussi de permettre à des vignerons installés de financer leur exploitation en donnant l’opportunité à des amateurs de les accompagner pour un investissement plaisir entre 1300 et 2500 euros (la part).

Transmettre à nos enfants notre culture du bien-manger et du bien-boire, associée à la convivialité fait partie intégrante de l’esprit de nos vignobles.

Juridiquement, nous sommes propriétaire des vignes. Mais, moralement, nous n’oublions pas que nous ne sommes que détenteur de nos terres. Les vrais propriétaires sont nos enfants et petits enfants.

Le plaisir d’être copropriétaire de vigne

Etre associé Terra Hominis c’est vivre pleinement la vie du domaine en venant sur place, en ayant la possibilité de participer aux travaux de la vigne, et en dégustant les vins en barriques. Cela fait partie des plaisirs offerts aux associés.

De plus, des clubs dédiés (Epicure, club de dégustation et 16ème Homme, club de rugby) aux associés et à leurs invités ont été créés pour offrir tout au long de l’année des événements spéciaux. Autant d’occasions de se réunir et de partager ensemble de jolis moments de convivialité.

Enfin, une newsletter envoyée par mail permettra de suivre régulièrement la vie du domaine, de la vigne à la cave. Vous pourrez aussi découvrir une émotion quaucun autre vin ne pourra vous procurer lorsque vous déboucherez une bouteille de votre domaine.

La responsabilité sociale

Chaque domaine que nous créons permet de renforcer notre soutien à l’association Hevae : www.hevae.fr. Cette association s’occupe d’apporter du bonheur dans les hôpitaux auprès des enfants malades par le biais d’actions pédagogiques. Découvrez notre article sur le partenariat avec l’association Hevae.

Ludovic Aventin, fondateur de Terra Hominis est entré au conseil d’administration de cette association. Au travers de cette fonction,  il veille à ce que les actions auxquelles contribuent nos vignobles profitent aux enfants.

Notre démarche environnementale

Cultiver la vigne, cest investir dans un terroir et en respecter la terre.

Pour cela, sur les créations de domaines, nos méthodes culturales donnent la priorité au travail à la main. Nous refusons de mettre dans nos vignes des produits chimiques qui pourraient polluer durablement les sols. Nous partageons avec nos vignerons une éthique environnementale. Nous protégeons nos parcelles les plus fragiles par des labours à cheval, mieux adaptés au terrain, et les ruches que nous implantons sont les garantes de l’équilibre du biotope. La préservation de la beauté de notre terroir passe par une démarche environnementale qui est désormais primordiale lors de la sélection de nos vignerons. 

Un montage juridique simple

Le montage juridique est simple et validé par des experts : pour chacun des vignobles, Terra Hominis crée une Société Civile Immobilière ou un Groupement Foncier Viticole. On dissocie ainsi l’outil de travail et la propriété de celui-ci, ce qui est culturellement innovant en matière agricole.

Ce montage juridique simple et sécurisé a été mis en œuvre, testé et approuvé au travers de l’ensemble de nos vignobles. Les formalités faisant suite aux acquisitions de parts sont réalisées par le cabinet juridique AGC MIDI MEDITERRANNÉE qui vous établira une attestation.

Pour chacun de nos vignobles, nous créons une société civile immobilière. Un bail est accordé à un vigneron qui prend en charge la responsabilité financière et juridique de l’exploitation. L’investissement est unique et définitif. La propriété des vignes et leur exploitation sont dissociées garantissant ainsi le « capital associé ».

Il n’y a donc plus jamais d’argent à remettre, et si le vigneron vient à rencontrer des soucis financiers, nous ne pouvons pas perdre nos vignes car celles-ci sont dissociées de l’exploitation. En échange du bail, le vigneron s’engage à nous donner un loyer. Celui-ci sera toujours payé en bouteilles afin que les intérêts des uns et des autres soient accordés et tendent vers un but commun : produire les meilleurs vins possibles.

Les dividendes

Afin de préserver le contact humain, nous nous refusons à la création d’une plateforme d’investissement anonyme et avons donc fait le choix du financement participatif non-réglementé. 

Dans le cadre du fermage, l’exploitant verse aux associés un loyer fixe annuel. Celui-ci est toujours payé en nature (bouteilles de vin). Le but de notre démarche globale étant tout sauf spéculatif.

Par conséquent, les associés perçoivent la rémunération de leur investissement sous forme de bouteilles de vin, et donc en plaisir. Afin de suivre le rythme du vignoble, les dividendes seront versés lors de la mise sur le marché du millésime.

Le loyer perçu en vin n’est pas et ne doit pas être l’élément fondateur de la motivation pour rejoindre un vignoble.  

En sus, un tarif privilégié est accordé aux associés sur l’ensemble des vins de nos divers domaines.

Pour récupérer les bouteilles de vin, il est préférable de venir les chercher au domaine ou bien de les faire ajouter sur une commande de vin faite au vigneron au tarif associé. Les frais d’expédition seuls, étant à la charge des associés.

Terra Hominis, créateur de vignobles et société à mission

Terra Hominis est devenue en 2019 1ère société à mission du monde viticole dans le but de sacraliser l’essence de sa mission : sauver des vignerons.

A peine la loi PACTE promulguée au Journal Officiel le 22 mai dernier, Terra Hominis modifiait son objet afin de répondre à la nouvelle définition d’entreprise à mission qui vient d‘être créée.

Les nouveaux statuts intégrant une mission d’intérêt collectif, ont été enregistrés au Tribunal de Commerce de Béziers (Hérault) et font de Terra Hominis la première PME à obtenir cette qualification.

La mission d’intérêt collectif de Terra Hominis en tant que société à mission stipule que « la raison d’être de la société est de préserver ce qui fait la force de nos vignobles, la diversité de ses vignerons, tout en créant du lien entre les amateurs de vin et les vignerons et ainsi dynamiser les territoires ruraux »

Notre but est de permettre à la nouvelle génération de vignerons, qui travaille dans le respect de l’environnement et qui n’a pas les moyens financiers pour l’acquisition de foncier ou le paiement de fermage en numéraire, de s’installer ou de se développer.

Depuis sa création, Terra Hominis a toujours été soucieux de privilégier l’humain à la finance, pariant sur la convivialité, le partage et l’entraide pour rendre chaque projet de financement unique. Mais également éthique. En effet, La protection de l’environnement est cœur des projets puisque chaque vignoble réalisé est cultivé dans le respect de l’environnement et dans une démarche de préservation des sols.

Depuis 2009, 27 projets ont été réalisés et plusieurs 2500 associés ont rejoint Terra Hominis.

Terra Hominis c’est avant tout une aventure humaine, l’équipe trouve toujours une occasion de partager une dégustation pour découvrir ensemble les nouveaux terroirs à travers la création des vignobles. La Fête des Vignobles réunit une fois par an l’équipe de Terra Hominis, les associés ainsi que tous les partenaires, c’est un moment unique et fort de convivialité, de partage où de réelles amitiés se lient au fil des dégustations et des années.

Donec id, ut accumsan pulvinar commodo velit, ut nunc venenatis, dictum dolor.

Restez informé de notre actualité

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets 

Vous nous quittez déjà ?

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets