Contactez-nous par téléphone de préférence, nous privilégions le contact humain.  

Découvrez Terra Hominis à travers les articles de notre Dossier de Presse.

 

Recherche :

Partagez cette page sur les réseaux sociaux :

Terra Hominis

Terra Hominis

La Truffière

Complet

Informations
 Frantz Venes
 Château Massamier La Mignarde Pépieux, France
 Prix/part : 2500 €

Lors d’une dégustation verticale de la Cuvée Domus Maximus sur 10 millésimes, Frantz Venes, Ludovic Aventin et quelques privilégiés furent saisis par le point commun aromatique entre tous ces flacons exceptionnels : la truffe. Frantz et Ludovic ayant un projet de replanter des cépages oubliés (le rivairenc, le plant droit, l’oeillade, le piquepoul noir, le grand noir de la calmette, le terret noir, l’aramon, le bobal, l’aubun noir, le trepat, le brun fourca). Ils se dirent que cela pouvait être l’occasion de planter des chênes truffiers car ceux-ci poussent à l’état sauvage sur le secteur. Étant amis avec Damien Berlureau, grand professionnel de la truffe, ils le contactèrent et celui-ci adhéra au projet, après avoir réalisé des études de sols qui confirmèrent le fort potentiel pour la culture de la truffe.

Une SCI de 8 hectares de vignes et de terre

• 3 hectares de vigne en appellation d’origine protégée.
• 4 hectares de terres non travaillées depuis 15 ans, seront replantées avec des cépages anciens.
Le but, complanter différents cépages ancestraux sur la même parcelle. L’intérêt qualitatif de cette démarche est d’apporter une complexité dans le vin du fait des différents cépages. L’ensemble des cépages sélectionnés étant méditerranéens, les nuances de maturité seront faibles. Cependant, il est à noter que par mimétisme, le cépage ayant le cycle végétatif le plus court attendra celui qui a le plus long.

Frantz Venes réalise ainsi son rêve, redonner vie à de vieux ceps par la création d’un véritable conservatoire de cépages méditerranéens. Frantz favorisera le labour à cheval, le travail à la main, les vendanges manuelles. En cave, il limitera au maximum l’utilisation des produits œnologiques. Afin de favoriser la diversité, il plantera des arbres fruitiers (figuiers, oliviers) autour des parcelles pour le plaisir des associés.

• 1 hectare de terre adaptée à la culture de la truffe sera planté (soit environ 250 arbres). Damien Berlureau supervisera la plantation, la culture et le cavage.

Frantz réalisera un nouveau rêve, avoir sa truffière (production théorique 8 ans après la plantation avec un rendement moyen non garanti de 3 kilos par hectare) et pouvoir faire travailler de grands chefs sur l’accord avec ses vins.

Ce projet est complet. Cependant, vous pouvez vous inscrire sur la liste d'attente en cliquant ici