Une histoire de transmission, le Domaine Lacroix-Vanel à Caux sur France 3

Chaque année, 2 à 3% des exploitations viticoles changent de propriétaire entraînant ainsi le renouvellement des générations. Le vigneron Marc-Olivier Bertrand, du Domaine Lacroix-Vanel, issu d’une transmission de vignoble est interviewé dans l’émission de France 3 Occitanie du 01/02/2021.

L’émission du 18H30 de France Occitanie nous présente la transmission réussie d’un vignoble en Occitanie, le Domaine Lacroix-Vanel.

Domaine Lacroix Vanel Terra Hominis

Reprendre un vignoble reconnu, le Domaine Lacroix-Vanel

Oenologue de formation, Marc-Olivier Bertrand rêvait de s’installer à son compte. Grâce au financement participatif viticole de Terra Hominis, il a pu reprendre les vignes de Jean- Pierre Vanel sur le terroir de Pézenas.

« J’avais toujours en tête de m’installer à mon compte car je pense que j’ai la maturité et l’expérience. Je regardais depuis des années. Quand j’ai découvert Lacroix-Vanel, je suis tombé amoureux du terroir. Mais financièrement c’était compliqué. C’est le vendeur qui m’a parlé du "système inventé par Terra Hominis »

Marc Olivier Bertrand, vigneron du Domaine Lacroix-Vanel

Strasbourgeois d’origine, il a été chef de culture d’un beau domaine en Provence avant de s’installer en Languedoc. Marc-Olivier ne cache pas son plaisir depuis son installation en 2017. Le vigneron travaille beaucoup sa vigne, bio depuis 13 ans et qu’il engage actuellement en biodynamie. Il passe aussi du temps à répondre aux sollicitations de ses 130 associés. Parmi eux, il y a pas mal d’amateurs éclairés. Le Domaine Lacroix-Vanel ne manque pas une occasion pour se retrouver et déguster de belles bouteilles autour d’une grillade.

Aujourd’hui, mes associés représentent environ 20% de mes ventes

Marc-Olivier Bertrand.

 

Le réseau créé par le projet Terra Hominis permet de reposer sur une communauté d’ambassadeurs dont Marc-Olivier a besoin.

Le jeune homme s’est également impliqué dans les organismes professionnels puisqu’il est membre du conseil d’administration de l’appellation Pézenas et du comité de dégustation du syndicat du Languedoc. Il a planté de nouvelles vignes et a développé son réseau de vente, afin de pouvoir construire un chai à la hauteur de ses vins, régulièrement très bien notés par Parker et Wine Advocate.

Terra Hominis permet la transmission de vignobles sans le poids du foncier

Par son système de financement participatif, Terra Hominis créé un GFV ou une SCI qui propriétaire en totalité des vignes mises en fermage à l’exploitation. Un bail est accordé au vigneron qui prend en charge la responsabilité financière et juridique de l’exploitation. Par cette structure juridique, des passionnés de vin achètent une ou plusieurs parts du vignoble. L’investissement est unique et réalisé une fois.

Terra Hominis, spécialiste du financement participatif viticole a permis la transmission d’autres vignobles comme le Château Tour des Graves à Bordeaux. David Arnaud, vigneron, a pu reprendre l’exploitation familiale en limitant le poids du foncier.

Pour aller plus loin :

Restez informé de notre actualité

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets 

Vous nous quittez déjà ?

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets