Domaine Lumian

AOP Valréas | Agriculture Biologique

Gilles Phétisson

lumian.bonnefoy@orange.fr

Gilles : 06 08 09 96 86

Route de Montélimar,

84600 Valréas

Site internet

 

Prix / part : 1 750€

COMPLET

Le projet en copropriété avec Terra Hominis

Vigneron depuis trois générations, au cœur de l’Enclave des Papes, dans le Vaucluse, Gilles intègre le domaine famillial en 5ème tout en passant son BEP viticulture. A l’obtention de son diplôme, il devient aide famillial au sein de l’exploitation de ses parents alors en polyculture et en élevage. Allergique au fourrage, la famille Phétisson abandonne l’élevage de brebis et développe d’autres cultures : melons, tomates, asperges et vignes de cuve. C’est en 1983 que Gilles Phétisson s’installe sur 5 hectares de vignes, et crée sa cave particulière le « Domaine de Lumian » du nom de la plaine qui jouxte la cave. L’ancienne bergerie se transforme en chai de vinification. Petit à petit, le domaine s’agrandit en prenant des vignes supplémentaires en fermage. Gilles décide également de s’orienter exclusivement vers la vente directe aux particuliers au caveau et dans les foires et salons. Il développe l’accueil de camping-cars au domaine avec une des premières « aires d’accueil » aux normes du département.
La notoriété du domaine grandissante, il s’oriente vers l’accueil de groupe à la cave (repas et dégustation de vins). Manquant de place et de temps, Gilles a interrompu ce service et a décidé de se tourner exclusivement vers la vente aux professionnels. En 1999, Gilles convertit tout son vignoble en agriculture biologique. Fin 2010, la crise viticole fait des ravages dans la région. Son voisin faisant face à de grosses difficultés, Gilles décide de lui racheter une partie de son vignoble (une quinzaine d’hectares) tout en lui proposant de l’ embaucher sur son domaine. Aujourd’hui, il fait appel à Terra Hominis pour péréniser l’exploitation et sécuriser ses fermages. Cela va également lui permettre d’avancer dans la construction d’un nouveau bâtiment, de finaliser les travaux entrepris il y a 40 ans (notamment la façade du domaine et l’aménagement extérieur) et de créer un bar à vin, ainsi qu’une cave à Valréas dans l’immeuble de la Famille Pagnol. L’idée est de pouvoir représenter divers domaines viticoles bio travaillant avec Terra Hominis au sein de cette cave à vin.

Le Domaine Lumian

Situé sur le terroir de Valréas, Le Domaine  de Lumian couvre 35 hectares, sur un sous-sol frais, niché entre 210 et 260 m d’altitude sur les côteaux. Ce terroir est l’un des plus tardifs de l’appellation. C’est ce qui permet d’atteindre la maturité phénolique optimale sans pour autant atteindre des degrés d’alcool trop élevés. L’encépagement est principalement rouge avec des cépages méditerranéens variés (grenache, syrah, mourvèdre et carignan), et complété par quelques blancs (grenache blanc, viognier, bourboulenc, marsanne et roussanne). 

Dès 1999,  Gilles opte en effet pour une agriculture plus saine, et s’engage en agriculture biologique. Ainsi, les sols sont travaillés sur toute la largeur et sous le rang. Les parcelles sont décompactées à la sous-soleuse un rang sur deux, pour favoriser l’aération des sols et favoriser le système racinaire des vignes. En effet, l’hiver, l’enherbement est préservé un rang sur deux dans les vignes, avec des engrais verts semés.

Gilles va plus loin en développant l’agropastoralisme, avec la présence de 600 brebis et agneaux  sur ses parcelles. Les animaux ameublissent les sols en traversant les vignes et constituent un désherbant et un engrais naturels pour les terres. Outre la dimension poétique, cela permet également d’aider des jeunes bergers, qui peinent à trouver des endroits pour faire paître leurs troupeaux, à agrandir leur cheptel. La biodiversité est au cœur du vignoble de Lumian. 

Passionné par son métier, Gilles cherche à restituer dans ses vins, la meilleure expression de son terroir, essentiellement argilo-calcaire. Sur la partie haute, le terroir est composé majoritairement d’argile rouge et de graviers sur le Plateau de Lumian tandis que sur la partie basse, les vignes consacrées au rosé sont cultivées sur des alluvions et sur une terre majoritairement sablonneuse. 

Le Domaine de Lumian accorde une importance à ses lavandins et cultive depuis 65 ans ses champs de lavandes destinés à la production d’huile essentielle.  Les associés pourront également profiter d’une huile d’olive artisanale riche en saveurs, issue des oliviers implantés au pied du Mont Ventoux sur les terres de Caroline Bonnefoy.

Actualités du Domaine Lumian