Haute Gironde : création d’un vignoble en copropriété avec Terra Hominis

Le Magazine Haute Gironde raconte la création du projet en copropriété avec David Arnaud en Côtes de Bourg, avec l’aide de Terra Hominis. David Arnaud, réunit maintenant 200 associés sur ses 8 hectares en copropriété et portera bientôt le label Bio après sa conversion en 2017. 

Pour rappel, Terra Hominis est une structure spécialisée dans le financement participatif de domaines viticoles afin de faciliter l’installation de vignerons, le développement et la transmission de vignobles.

Permettre la création de vignobles en copropriété avec Terra Hominis

Le projet de créer un vignoble participatif avec David Arnaud est né sur un salon du vin à Montpellier. Il est le fruit de la rencontre entre Marc-Olivier Bertrand, du Domaine Lacroix Vanel (projet de vignoble participatif réalisé par Terra Hominis en 2016) et de Ludovic Aventin, fondateur de Terra Hominis. Ensemble, ils dégustèrent des vins au salon professionnel de Montpellier et rencontrèrent David qui présentait ses vins sur le stand des Côtes de Bourg. Marc-Olivier et David se connaissaient d’avant. En effet, ils avaient déjà travaillé ensemble et partagé de nombreuses soirées, les verres s’enchainèrent donc naturellement… Marc-Olivier raconta à David son aventure avec Terra Hominis. Puis, quelques bouteilles plus tard, l’idée de créer un vignoble participatif sur Bordeaux commença à germer…

David Arnaud a repris le flambeau du domaine familial en 2009, en AOP Côtes de Bourg, qui tire son nom d’un ancien moulin datant de la Révolution «décapité» de sa partie supérieure. En 2015, David acheta quelques hectares supplémentaires afin de permettre une optimisation économique du domaine. Jeune agriculteur, David bénéficia du soutien de la région, qui mit en place un portage financier pour qu’il puisse acquérir des vignes supplémentaires dès 2014, mais avec l’obligation d’achat d’ici fin 2018. Le projet de copropriété consiste donc simplement à racheter les vignes en se substituant à David. Ceci afin de lui ôter la pression financière d’un crédit, tout en lui apportant le soutien moral, commercial et humain de ses futurs associés et de l’équipe de Terra Hominis.

>>>Lire l’article ici.<<<

Voici quelques morceaux choisis : 

« En 2014 il devait s’agrandir et a dû recourir à l’emprunt, mais avec des banques aussi frileuses qu’un bourgeon de merlot dans la gelée de mai, il s’est alors tourné vers un portage de la SAFER. »

« Au travers de belles rencontres, il a été mis en contact avec Terra Hominis qui lui a ainsi permis de réaliser l’achat final pour un financement participatif! »

« Ce dispositif relève du gagnant-gagnant […] le vigneron dépasse ses angoisses d’une trésorerie qui peut ainsi respirer sans aucun risque. Le souscripteur fait un investissement plaisir à dimension patrimoniale […] »

lectus commodo non consequat. Donec ultricies velit,

Restez informé de notre actualité

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets 

Vous nous quittez déjà ?

Laissez-nous vos coordonnées pour rester informé de nos futurs projets